Association parentale

La crèche parentale est une structure associative accueillant des enfants âgés de 2 mois à 4 ans.  Le rôle des parents est au cœur du projet, car ils :

  • participent à l’élaboration du projet d’établissement, le règlement intérieur et le choix de l’équipe professionnelle
  • assurent une « permanence  » d’une demi-journée par semaine
  • gèrent les aspects administratifs de la structure en participant au Conseil d’administration
  • sont responsables de l’une des commissions qui assurent  le bon fonctionnement de toute la crèche.

La crèche parentale c’est surtout un échange très riche entre parents et professionnels, qui travaillent ensemble pour le bien-être des enfants.   En raison du nombre limité des enfants pouvant être accueillis à Giving Tree et grâce à la participation des parents, la crèche parentale offre une forme idéale entre la vie de famille et la collectivité.

Le mot de la présidente

  • Gillian CANTE

  • Presidente

Née au Canada de parents britanniques et élevée à Boston aux États-Unis, je suis retournée au Canada pour faire un Master en Relations Internationales à l’Université de Laval au Québec. J’habite maintenant à Strasbourg avec mon mari, mon fils et ma fille.

J’ai commencé le projet Giving Tree il y a plusieurs années parce que je crois fortement que les enfants devraient avoir une ouverture sur les langues et les cultures différentes, le tout dans un environnement naturel et chaleureux comme à la maison. Avec l’aide du Fonds Social Européen, j’ai dirigé le projet jusqu’à l’ouverture de la crèche au mois de juin 2013. Aujourd’hui, je suis la présidente de l’association.

Giving Tree est un lieu unique où les parents participent à l’aventure de leurs enfants avec l’accompagnement d’une équipe professionnelle dynamique. J’aime particulièrement faire la cuisine et arroser mon potager, surtout avec l’aide de petites mains !

Je crois fortement que si on respecte les enfants en leur offrant un environnement ouvert, sécurisé et chaleureux, on peut être agréablement surpris. Car, là où on pense avoir semé seulement des graines, une forêt pourrait pousser.

Le soleil flamboie tout ce qui croît

Sur les enfants, les arbres et les mots tendres
Se cache dans tout ce qui est en résonance
De l’enfant, la future croissance

Ne les forcez pas, ne leur donnez pas d’ordres,
Donnez-leur la forme comme un mirroir,
Comme le rêve, le jeu est éternel,
Enseignez-leur à être libres par le jeu.

– Halfdan Rasmussen 1972